Avertir le modérateur

Education et enseignement en France

  • Que faire après un bac ES ?

    Les sciences humaines, les lettres et langues, le droit... sont autant de filières qui intéressent les étudiants issus d’un BAC ES. Plusieurs solutions s’offrent à eux pour suivre une formation dans l’enseignement supérieur. 

    Lire la suite

  • Que faire après un bac S ?

    Quelles sont les orientations possibles après un bac S ? Quelles sont les différentes possibilités d’études ? Voici quelques conseils pour vous orienter après votre baccalauréat scientifique.

    Lire la suite

  • Que faire sans le bac ?

    Que faire sans le bac ? Une question que se posent de nombreux lycéens chaque année, avant, pendant ou juste après les épreuves du baccalauréat. Alors quelles sont les pistes ? Quelles opportunités s’offrent à vous si vous n’avez pas obtenu le précieux sésame ? Voici toutes les pistes envisageables.

    Poursuivre ses études supérieures

    Non, le bac n’est pas obligatoire pour poursuivre des études supérieures. En effet, il est possible de suivre des études supérieures sans pour autant avoir obtenu le baccalauréat.

    Si vous souhaitez vous lancer dans des études de droit, alors la capacité en droit est une très belle opportunité. Cette formation suivie à l’université dure deux années et permet aux étudiants qui réussissent le cursus de s’inscrire en licence de droit, en DUT Carrières juridiques ou en BTS Notariat. 

    Ensuite, d’autres possibilités existent pour intégrer des DUT ou des BTS. En effet, dans certains établissements, les directeurs d’établissements peuvent faire des exceptions en fonction des profils. Mais vous devez prouver que vous êtes surmotivé et que vos notes au baccalauréat ne reflètent pas forcément votre niveau. La plupart du temps, repasser votre bac en candidat libre sera l’une des conditions de votre intégration exceptionnelle en BTS ou en DUT.

    Certaines écoles spécialisées peuvent également faire des exceptions similaires. Des écoles de commerce ont par exemple conçu des programmes spécifiques pour les lycéens n’ayant pas leur bac afin de les intégrer dans leur école tout en leur permettant de réviser le bac pour le repasser l’année suivante.

    D’autres possibilités

    Sinon, vous pouvez aussi vous lancer dans un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ou dans un BEES (brevet d’état d’éducateur sportif). Vous pouvez également vous réorienter vers un CAP ou un bac professionnel. Un échec au bac peut provoquer chez vous une remise en cause de votre orientation. Une réorientation peut parfois être une excellente chose pour votre avenir professionnel.

    Dernière possibilité : vous lancer dans le monde du travail. Certaines personnes peuvent ne pas être faites pour les études. Si vous avez des possibilités pour travailler immédiatement et que vous ne souhaitez pas continuer, alors, lancez-vous !

    Lire la suite

  • Que faire après un bac L ?

    Vous allez bientôt obtenir votre bac littéraire et ne savez pas encore vers quelles études vous orienter ? Voici quelques conseils qui pourraient vous être très utiles.

    Lire la suite

  • APB : les dates clés du calendrier 2017

    Quelques dates importantes à retenir sur les différentes étapes de la procédure Admission Post Bac (APB).

    Lire la suite

  • Quels critères pour choisir son école de commerce ?

    Classements, accréditations, ambiance, etc. : quelles sont les critères à prendre en compte dans le choix de sa future école de commerce ? Voici quelques conseils pour vous aider à trouver l’école de vos rêves !

    Lire la suite

  • APB 2017 : quel calendrier ?

    Après plusieurs de mois de polémique autour de l’algorithme APB (Admission post-bac), les dates officielles de la plateforme viennent de tomber. Le site ouvrira dès le 1er décembre, mais les lycéens et les étudiants qui souhaitent s’inscrire ne pourront le faire qu’entre le 20 janvier et le 20 mars 2017.

    Du 1er décembre 2016 et le 20 janvier 2017 : ouverture d’APB

    Le plateforme ouvre officiellement le 1er décembre 2016, mais il n’est pas encore possible de s’inscrire. Les futurs bacheliers pourront donc se renseigner sur les différentes formations existantes. Sur le site, toutes les informations sur les établissements et leurs formations sont précisées.

    Du 20 janvier au 20 mars 2017 : formulation des voeux

    C’est la période la plus importante pour les jeunes lycéens. Ils ont deux mois pour formuler leurs voeux dans différentes formations. Pour envoyer leurs dossiers de candidature, ils ont jusqu’au 2 avril. Enfin, ils ont jusqu’au 31 mai pour hiérarchiser leurs voeux. Le classement des voeux est une étape primordiale : si une école ou une université vous accepte, les voeux des établissements moins bien classés s’annulent.

    Du 8 juin au 14 juillet 2017 : phases d’admission


    APB procède à trois phases d’admission. A chaque fois, le futur bachelier reçoit une proposition d’admission (ou un refus), qu’il peut accepter ou refuser. Il a alors le choix entre plusieurs réponses :

    • un “oui définitif”, l’étudiant accepte d’intégrer la formation
    • un “oui, mais”, l’étudiant accepte d’intégrer la formation mais espère être accepté dans une formation mieux classée sur sa liste de voeux APB
    • un “non, mais”, l'étudiant refuse la formation, mais conserve ses demandes dans des formations mieux placées sur sa liste
    • “démissionner” : l’étudiant renonce à tous les voeux de sa liste. Cette décision est irrévocable.

    Au cours des deuxième et troisième phases d’admission, l’étudiant qui n’a pas émis de “oui définitif” se retrouve confronté aux mêmes démarches. On lui propose une formation, qu’il est en droit d’accepter ou de décliner.

    Du 27 juin au 25 septembre 2017 : procédure complémentaire

    Si lors de la troisième et dernière phase d’admission, le lycéen n’est toujours pas satisfait, il peut recourir à la procédure complémentaire. Elle permet aux jeunes bacheliers d’entrer en contact avec les établissements qui ont encore des places disponibles. La procédure complémentaire est ouverte pour les jeunes bacheliers :

    • qui ne se sont pas inscrits sur APB entre janvier et mars
    • qui n’ont formulé aucun voeu
    • qui ont été refusés par les établissements
    • qui sont sur liste d’attente pour une formation
    • qui n’ont pas répondu à une offre assez rapidement et qui ont automatiquement démissionné

    Ne manquez pas les dates !

    Chaque année, le portail APB est une source de stress pour les étudiants : peur de rater une date, de mal réaliser une procédure, d’être refusé dans l’école de son choix… Autant d’éléments déstabilisants, qu’il est possible de contrer en s’y prenant à l’avance. Le calendrier des dates APB vous aide à mieux vous organiser, pour attaquer sereinement vos débuts dans le monde du supérieur.

  • « L’échec en PACES m’a permis de mieux m’orienter »

    Après un semestre ou une année de PACES (première année commune aux études de santé), de nombreux étudiants sont contraints de se réorienter. Deux d’entre eux racontent leur expérience.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu