Avertir le modérateur

Le plagiat en augmentation aux examens

Entre 2013 et 2014, les cas de plagiat qui ont été transmis aux commissions de disciplines d’Ile-de-France ont tout simplement doublé ! Une situation à laquelle souhaite s’attaquer le gouvernement, mais comment lutter ?

plagiat.jpg

Un constat alarmant

Les TPE, travaux personnels encadrés, qui comptent pour le bac, sont les premiers à être la cause d’une telle augmentation. A en croire les chiffres du Service interacadémique d’Ile-de-France qui concernent les examens et concours, les dossiers de plagiat et copiage n’en finissent pas d’envahir les bureaux de la commission, doublant en un an ! Ainsi en 2014, ils représentaient 25% des cas de fraudes recensés. « L’utilisation massive d’internet pour réaliser ces dossiers à tendance à amplifier le phénomène de plagiat, même s’il reste encore marginal » indique le Siec. Résultat, depuis 2012, 110 personnes se sont vues interdire de passer le bac et 423 sanctions ont été prononcées.

Opération communication

 

Pour lutter contre ces fraudes, le Siec a lancé depuis le début du mois d’avril une opération de communication à destination des candidats mais aussi de leurs parents, des professeurs et des chefs d’établissement. Sur le site on trouve ainsi des affiches et des dépliants sur lesquelles on peut découvrir les sanctions applicables ainsi que la définition de ces fraudes. Une conséquence en particulier devrait faire réfléchir les élèves qui s’apprêtent à tricher ou à plagier un document : un candidat présumé fraudeur ne peut pas obtenir ses résultats avant le mois d’octobre, même s’il n’est finalement pas sanctionné ! Risquer de perdre un an suffira-t-il à dissuader les prochains élèves ?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu