Avertir le modérateur

Passer un CAP petite enfance en candidat libre

Crèche, école maternelle, halte-garderie, les lieux qui recrutent après un CAP petite enfance ne manque pas ! C’est sans doute pour cela qu’il s’agit d’un des CAP les plus fréquentés, notamment par ceux qui cherchent à se réorienter après une première expérience professionnelle. Passer son CAP Petite enfance en candidat libre est en effet très facile, pourtant ne pas choisir cette option pour l'année 2016?

un-cap-petite-enfance-ameliore-pour-les-titulaires-deja-en-place-566.jpg

Bien se préparer

Pas toujours facile d’opter pour la reconversion, surtout lorsque le projet ne dispose pas de nombreuses formations. Ce problème n’en est pas un pour le CAP petite enfance puisque de nombreux établissements permettent de suivre sur place ou à distance le cursus nécessaire à l’obtention du diplôme !

Opter pour la formation à distance ne signifie pas que tout va être simple. Une solide préparation est nécessaire pour réussir l’examen c’est pourquoi il convient de choisir avec soin l’organisme d’enseignement à distance qui parait le plus sérieux, en effectuant par exemple des comparaisons et en interrogeant les diplômés lors des journées portes ouvertes ou sur les forums.

cap-petite-enfance.jpg

Les différentes épreuves

Il existe deux types d’épreuves, générales et professionnelles. Les épreuves générales sont au nombre de deux, une d’expression française, histoire et géographie, et une de mathématiques et sciences. Les épreuves professionnelles sont les plus importantes. La première consiste en la prise en charge de l’enfant à domicile (étude d’un dossier et réalisations de pratiques à effectuer), le seconde concerne la prise en charge de l’enfant en structures collectives, qui va prendre aussi en charge l’étude des stages effectués par le candidat et est suivie d’une épreuve portant sur la vie sociale et professionnelle. Enfin une épreuve centrée sur les techniques de services à l’usager (réalisation de techniques professionnelles relatives aux préparations de repas et d’entretien des locaux).

A noter que si l’élève est déjà titulaire d’un autre CAP (ou diplôme supérieur), il n’aura pas à passer les épreuves générales.

Le stage et le rapport

Effectuer un stage de 12 semaines en milieu professionnel est obligatoire. Il se fait auprès d’enfants âgés de 0 à 2 ans pour moitié et auprès d’enfants de 2 à 6 ans pour l’autre moitié. L’intérêt est que le candidat passe par différentes structures qu’il est susceptible de rejoindre ensuite. C’est pour cette étape que la formation CAP petite enfance en candidat libre est la plus complexe.

En effet, la convention de stage, obligatoire, n’est pas toujours simple à obtenir. Il existe alors deux possibilités : soit une structure accepte d’établir un contrat, sous réserve que le candidat obtienne une extension de responsabilité civile, une possibilité qui ne plait généralement pas aux assurances. Soit il faut s’inscrire auprès d’un organisme assurant des formations par modules, comme le CNED.

Reste ensuite à rendre le rapport de stage, obligatoire, qui doit comporter une quinzaine de pages. Il se compose d’une introduction, d’une présentation des structures visitées, d’une analyse d’une activité socio-éducative effectuée auprès d’enfants de 0 à 6 ans et d’une autre de 0 à 2 ans et d’une conclusion.

Enfin, le candidat libre doit lui-même s’inscrire à l’examen auprès de l’académie dont il dépend, il convient de se renseigner en amont.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu